FRAGMENTS

Journal d'un travail photographique et sonore sur les abords du canal de l'Ourcq

Installation 1

Introduction

A l’occasion de Bobigny sur Ourcq durant l’été 2011, nous souhaitons réaliser une installation dédiée à l’évènement. L’exposition n’étant pas finalisée, nous proposons un travail de mi-parcours. Cette réalisation serait également l’occasion de monter une première installation in situ. En effet, nous envisageons le projet que nous menons dans la durée, avec des suites telles que des parcours d’installations lors d’évènement ponctuels. Suite à notre entretien avec le service culturel de la mairie de Bobigny, nous mettons au point une installation qui répond aux contraintes propres à la manifestation.

Ce qui suit est une première proposition d’installation pour cet évènement.

Forme

image

Cette installation consiste en un cube lumineux et sonore. L’idée est d’utiliser une structure en plastique transparent (3mx3m), comme celles qui sont déjà utilisée pour l’évènement. Des toiles translucides, imprimées avec des mosaiques de photographies, recouvreront les 4 faces verticales du cube. Elles seront éclairées de l’intérieur par quatres projecteurs de lumière blanche. Ces projecteurs seront suf- fisemment puissants pour créer des jeux de lumières et d’ombres tout autour du cube par le passage à travers la toile imprimée translucide. Dans le cube, seront également présentent quatres enceintes position- nées de manière à diffuser dans toutes les directions.

Ainsi, nous créons un objet à plusieurs niveaux de lectures. Dans son ensemble, il apparaît comme une forme architecturale, munie d’une seconde peau grâce aux toiles imprimées de photos. De près, on peu observer les détails, voir les séries de photos. Finalement, il agit sur son environnement en créant des jeux de lumières et en diffusant des sons.

Contenu

Deux pistes sont envisagées pour le contenu visuel et sonore. La première est de proposer un premier volet de l’exposition puisque nous allons travailler sur environ quatres ‘‘tableaux’’ différents pour le rendu final. L’autre option est de faire un travail particulier pour l’occasion sur la zone du parc et de ses alentours.

© Basses Lumieres 2011