FRAGMENTS

Journal d'un travail photographique et sonore sur les abords du canal de l'Ourcq

Repérages 11: Tremblay

Introduction

Retour à la centrale géothermique de Tremblay-en-France, de nuit cette fois. Les centrales géothermiques sont très présentes dans la zone que nous parcourons, notamment dans la gestion énergétique des grands ensembles, à l’image de celle de Sevran. Ce sont également des bâtiments singuliers, en termes d’architecture. C’est cet aspect qui nous intéresse particulièrement, par l’utilisation de formes géométriques à leur état brut.

carte

Les cheminées

Ce sont les cheminées dépassant des arbres qui nous avaient indiqué la présence de l’installation. Ces grandes colonnes ont une forme géométrique simple, caractéristique de ces centrales, mais plus largement d’une activité industrielle. Symbole souvent associé dans notre imaginaire à une vision négative, de pollution.

image

C’est donc une image lourde de sens. Pourtant, par le jeu de l’éclairage et du cadrage, nous pouvons les réduire à leur simple forme géométrique. Alors, ces cheminées métalliques ne sont plus que des objets intrigants, éléments d’une structure manufacturée et industrielle indéfinie.

image image image

Le hublot

Chaque objet, décontextualisé, perd son sens utilitaire. Il devient une forme géométrique et une matière, pure, un archétype. La place est laissée à chacun pour recréer un contexte autour, issu de l’imaginaire propre. Un rond peut devenir un hublot, un trou, une capsule, ou autre chose suivant le nouveau contexte que nous allons créer.

image image image image

Conclusion

L’un des axes majeurs de notre travail est d’utiliser le réel, l’existant, pour créer une autre réalité, un nouvel espace géographique. L’une des clés pour arriver à ce but est la décontextualisation comme nous l’avons vu. Cependant, il y a aussi la question de la création d’une ambiance, en particulier dans notre cas, puisque nous travaillons en argentique, sans traitement de l’image. Le travail se fait à la prise de vue.

© Basses Lumieres 2011