FRAGMENTS

Journal d'un travail photographique et sonore sur les abords du canal de l'Ourcq

Repérages 15: Pantin / Paris 19

Introduction

Nous nous intéressons au cours de cette session à la zone de part et d’autre du périphique au niveau de Pantin et du 19ème arrondissement de Paris. Cette zone constitue une frontière de notre projet, marquée dans la réalité par la présence du périphérique. Nous ne l’avions pour l’instant que peu traitée, mais cet espace est riche en matériel à travailler.

carte

Zone en mutation

La partie situé du côté Pantin du périphérique - même si elle appartient, sur la zone captée, à Paris - est en pleine mutation. D’importants travaux sont entrepris avec l’arrivée notamment du tramway. D’autres sont déjà réalisés comme la restauration des moulins et du site Lafarge. Nous entamons notre marche au niveau de ce site et du périphérique.

image image image

image image image

image image

Cependant, autour de ces éléments finalisés, des masses de béton brute continuent de sortir de terre. Ces structures sont d’autant plus impressionantes de nuit qu’un éclairage blanc puissant est présent. Celui-ci découpe et fait apparaître les structures et des éléments de ces constructions.

image image image image

image image image

image image image image image image image

La petite ceinture

Nous passons ensuite de l’autre côté du périphérique, plus précisément au niveau où la petite ceinture croise le canal. Nous pénétrons dans la petite ceinture par un accès ouvert et la longeons sur une courte distance. C’est un point de vue et un lieu très particulier, car comme lorsque l’on est en train ou en RER, sur certains tracés, on est surélevé. On se dit alors qu’il est dommage que cet espace ne soit pas ouvert et aménagé pour le public, car il ferait une formidable ballade et un espace vraiment atypique.

image image image image

Au départ, nous sommes montés sur la petite ceinture pour avoir un point de vue dégagé sur l’ancienne centrale géothermique en cours de démolition. C’est un imposant bloc éventré, laissant apparaître ses entrailles au travers d’un trou béant.

image image image

Ensuite, nous nous sommes intéressés aux grands immeubles modernes, nombreux dans ce quartier. En effet, nous n’avions pas beaucoup traité ce sujet du fait de la difficulté d’avoir de bons points de vue dégagés. Or sur la petite ceinture, la configuration est idéale, avec un recul suffisant et des immeubles qui se détachent bien.

image image image image

image image image

Conclusion

C’est une session qui c’est révélée riche, nous permettant de combler des manques sur notre tableau urbain. D’ailleurs, les avancées sur celui-ci sont relativement significatives et nous devrions lors des prochaines sessions nous focaliser d’avantage sur les réseaux et les espaces vides.

© Basses Lumieres 2011