FRAGMENTS

Journal d'un travail photographique et sonore sur les abords du canal de l'Ourcq

Repérages 19: Sevran

Introduction

Le parc de la Poudrerie à Sevran est l’objet de cette nouvelle session de travail. C’est l’un des plus grands espaces verts le long du canal dans la zone urbanisée en Ile de France. Nous souhaitons y réaliser des clichés pour notre axe concernant les espaces vides et naturels. Ce parc abrita jusqu’à 1973 une usine de fabrication de poudre. On peut d’ailleurs en voir les vestiges tout au long du parc (anciens rails bétonnés, arches servant à soutenir les câbles électriques, monticules de protection en cas d’explosion, ...).

carte

La Poudrerie

Un des premiers lieu qui nous a intrigué sont ses quelques mares, recouverte de particule vertes. Ce tapis vert intense qui les recouvre ne laisse pas percevoir l’eau et en l’absence de mouvement, on a l’impression d’un sol dur étrange. Nous avons appris par la suite qu’il s’agit de mares dans lesquelles les ouvriers de la poudrerie pouvaient sauter en cas d’explosion.

image image image image

image

image image image image

image image image image image image

image image

image image

Après, poursuivant notre chemin, nous découvrant plusieurs éléments seuls au milieu de la végetation. Ceux -ci peuvent coller à notre idée de vestiges dans un lieu reconquis par la nature. Nous réalisons donc des essais.

image image image

image image

image image

Toujours en chemin, nous prenons également des clichés de nature seule.

image image image

Nous enfonçant hors des sentiers, nous découvrons une ruine aux formes très intriguante. Ce lieu correspond tout à fait au type de configuration que nous recherchons. Un espèce de vestige indéterminé au milieu de la végétation.

image image image

Mais nous ne sommes pas au bout de nos découvertes dans ce parc très riche et vaste. Nous nous trouvons en effet face à de gigantesques paroies enfouis sous la végétation. L’impression donnée est là encore exactement ce que nous recherchions et il faut dire qu’au départ on ne s’y attendait pas vraiment. On aurait pensé avoir un parc assez commun, dans lequel réaliser quelques clichés de végétation, mais là nous avons été surpris par la richesse de décors offert par ce lieu.

image image image image image

Le champ

Avant de clôre cette cession, nous décidons de faire un saut, toujours à Sevran, dans ce champ qui donne une vue dégagée sur les grands ensembles. Nous avions déjà réalisé des clichés de nuit et nous souhaitions en réaliser de jour. Ce lieu est intriguant par son contraste entre champêtre et urbain. Aussi de nombreuses personnes nous prennet pour des policiers en planque, nous voyant prendre des photos depuis le champ.

image image

image image image

Conclusion

Cette escapade au parc de la Poudrerie a été pleine de surprises et très riche pour notre travail. Il nous a donné l’envie d’y réaliser quelque chose in-situ dans le futur et pour la poursuite de notre projet. Certains espace comme ces grandes paroies qui encerclent une prairie, donnent vraiment envie de les investir et de leurs donner vie. D’ailleurs, le parc est un lieu qui va connaître des mutations puisque le lieu a été choisi pour accueillir un théâtre et fait parti de la logique de réappropriation de la zone des abords du canal en Ile de France.

© Basses Lumieres 2011