FRAGMENTS

Journal d'un travail photographique et sonore sur les abords du canal de l'Ourcq

Repérages 7: Romainville / Noisy-Le-Sec

Introduction

Aujourd’hui, nous traversons les zones d’activités situées rive gauche du canal à Romainville, Noisy le Sec et Bobigny. L’idée était de commencer à prospecter les entreprises pour des accès à des sites industriels. Cette zone est très étendue, traversant plusieurs villes. Elle forme une véritable barrière, accentuée à partir de Noisy le Sec par la présence du rail.

carte

Labyrinthe impénétrabe

Des entreprises importantes sont présentes avec des sites relativement étendus (Sanofi, GDF, Veolia, ...). Il y a notamment une zone dédiée aux industries et à la recherche biochimique. Mais on trouve également de petites et moyennes entreprises dont les parcelles se faufilent entre ces grands îlots, créant des petits labyrinthes fermés à l’extérieur.

image image image image

C’est une véritable déambulation au milieu de grilles et de murs, qui nous laissent juste apercevoir ce qu’il y a à l’intérieur, ce qui dépasse. Ainsi, nous repérons les lieux en faisant travailler notre imagination et prenons contact avec les sites qui nous paraissent intéressant.

image image image image

Conclusion

Nous avons finalement parcouru de grandes distances dans cette vaste zone d’activités, sans rien voir vraiment. C’est plutôt notre imagination qui a travaillé, donnant forme à l’intérieur des parcelles à partir du peu d’éléments visibles. Ce territoire est stratégique au niveau de l’urbanisme. Non seulement il marque la connexion entre plusieurs villes, mais c’est également un espace qui pourrait les reconnecter au canal, dans un contexte moins industriel.

Repérages 7: Tremblay-en-France

Introduction

Deuxième étape à Tremblay en France, pour repérer un site qui nous avait paru intriguant, lors d’un précédent repérage, mais nous n’avions pas eu le temps de nous arrêter. Il s’agit d’une centrale géothermique, située dans un petit bois qui borde le canal et le rail, non loins de la gare RER de vert-galant.

carte

Centrale géothermique

Ce qui créé l’étrangeté de ce complexe, ce n’est pas seulement ses formes un peu futuriste, mais surtout son emplacement. En retrait par rapport à la route, il est juste perceptible. Pour réellement l’observer il faut s’enfoncer légèrement dans le bois par une petite route. Ainsi, se dessine un contraste entre la forme géométrique de béton et d’acier de la centrale et la nature foisonnate qui l’entoure.

image image image

Conclusion

Nous retournerons sur ce site, de nuit, pour effectuer des prises de vue dans le cadre d’un volet de notre travail. Il est vraiment particulier et correspond aux typologies que nous souhaitons capter pour recréer une ville futuriste ‘‘post-industrielle”.

© Basses Lumieres 2011